Mots qu'elle a faits terre

Auteur: Gilles Latour

Résumé

Bien que le recueil Mots qu’elle a faits terre découle d’une démarche réflexive créatrice, à l’issue de la disparition soudaine de deux femmes aimées, objets de la dédicace de l’œuvre, il semble, au dire de l’auteur Gilles Latour, que les poèmes ne soient ni biographiques, ni autobiographiques, ni anecdotiques: il estime qu’ils n’affichent aucune prétention à raconter leurs histoires – même s’il n’a cessé, au cours du processus de son écriture poétique, de se sentir habité par la présence de ces chères disparues.

Ce qui caractérise l’œuvre poétique de Gilles Latour – particularité observable, toujours en filigrane, dans ses recueils précédents –, c’est l’attention qu’il porte à l’éternelle solitude de l’humain, certes sollicité par des stimuli extérieurs, interpellé par l’aiguillon de la mémoire charnelle, encore en proie à des envies qui fermentent, qui émergent et qui finissent par s’éparpiller au fil du temps.

Mots qu’elle a faits terre, au-delà de ce qui est raconté et qui plonge le lectorat dans une atmosphère essentiellement féminine, dans l’ambiguïté polymorphe de sa représentation symbolique, offre une possibilité d’interprétation polysémique, à l’instar de la poésie qui demeure l’image réelle de la vie exprimée dans une parole qui ne peut pas mourir, qui ne veut pas mourir.


L'auteur

Détails

Éditeur: Les Éditions L'Interligne

Collection: « Fugues / Paroles »

Pages: 104

Date de parution: 21 octobre 2015

ISBN (Papier): 978-2-89699-488-5

Code: INT292

Acheter sur Avoslivres.ca

Twitter