Liaison no. 171

Auteur: Collectif d'auteurs canadiens

Résumé

UNE QUESTION ME CHICOTE TOUJOURS quand j’écris. Quel style choisir entre « Bonjour, Maxime. Ça va, ce matin ? Comment les choses se sont-elles passées lors de ta partie de hockey hier ? » et « Hé Maxime ! What’s up ? Comment c’ t allé, ta game hier ? » Les dernières phrases n’étant assurément pas du « bon français », par contre, elles représentent sans conteste plus fidèlement le langage des jeunes. Ce dilemme me tourmente depuis plus d’une décennie. Plus j’écris, plus je saisis la complexité de l’affirmation « une langue est l’expression d’une culture ». 

Hélène Koscielniak, auteure du Nord de l’Ontario, nous livre sans prétention, dans un texte de fond savoureux, sucré salé, ses constatations et ses pensées entourant un sujet complexe, porteur de nombreux dilemmes : l’acceptation de la langue orale des Franco-Ontariens, qu’elle nomme, pour mieux cerner la problématique, le « tarois ». 

Soucieuse de faire connaître de jeunes créateurs émergents issus de toutes les disciplines, Liaison vous fait découvrir Nord Alice, le dernier roman de Marc Séguin (davantage connu à titre d’artiste visuel), tel que perçu par Christine Klein-Lataud ; et La Grande Illusion, de Stéphanie Corriveau, oeuvre décrite par Ariane Brun del Re comme « un merveilleux petit roman qui prend la réalité pour un jeu ». 

Enfin apprenez-en plus encore sur les arts et la culture au Canada ! 


L'auteur

Détails

Éditeur: Les Éditions L'Interligne

Date de parution: 23 mars 2016

ISBN (Papier): 0227-227X

Code: INT305

Acheter sur Avoslivres.ca

Twitter